94% des entreprises du FTSE350 (UK) ne sont pas prêtes pour le GDPR (RGPD)

Le gouvernement britannique a produit son rapport annuel sur la cyber-gouvernance et l'état de santé des entreprises.

Il apporte des informations intéressantes qui permettent de se projeter sur l'état et l'avancement de la mise en conformité des entreprises au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

le FTSE 350 comprend les 350 plus fortes capitalisations cotées à la Bourse de Londres.

Ce rapport a été produit suite à un questionnaire et un audit réalisé auprès de 105 entreprises du FTSE 350.

Les personnes interrogées dans ces entreprises sont rarement des personnes du board de l'entreprise.

image

 

Ce rapport fait ressortir que 6% seulement des entreprises du FTSE 350 sont prêtes et répondent aux exigences du RGPD (Réglement Général sur la Protection des Données) qui entre en vigueur en mai 2018).

imge

Toujours d'après ce rapport 45% des personnes interrogées estiment que l'exigence la plus complexe à gérer avec le GDPR est la gestion du droit individuel à la suppression des données.

image

L'implication du board en entreprise reste limitée sur ce sujet malgré le risque financier et le risque d'image.

image

 

 David Davis secrétaire d'état dans le gouvernement britannique notamment en charge des questions du Brexit affirme qu'ils vont adopter et continuer d'adopter les lois européennes sur la protection des données.

 

GDPR - Retrouvez le détail de l'étude réalisée par le gouvernement britannique : https://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/635605/tracker-report-2017_v6.pdf