Marie-Laure Denis, nouvelle présidente à la tête de la CNIL

Suite à la fin du mandat d'Isabelle Falque Pierrotin en fin janvier 2019, et après plus de 7 années passées en tant que présidente de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL), le gouvernement a annoncé dans un communiqué sa volonté de nommer Marie-Laure Denis à la tête de la CNIL.

Cette décision validée par l'Assemblée Nationale ainsi que par le Sénat aura permis d'officialiser la nouvelle fonction de Marie-Laure Denis au sein de la CNIL le 2 février 2019.

 

La nomination de cette personne n'est pas anodine, étant donné qu'elle déjà eu de l'expérience en tant que haute fonctionnaire dans des autorités administratives indépendantes telles que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) de 2004 à 2010, ou encore l'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) de 2011 à 2016. 

 

Ainsi, bien que l'adoption du RGPD soit déjà passée, Marie-Laure Denis aura à travailler sur de nombreux sujets tournant autour de la vie privée numérique, tels que l'accompagnement des société lors de la mise en conformité au RGPD, le Privacy Shield, le droit à l'oubli ou encore la "levée progressive de l'anonymat sur Internet" avancé par l'Élysée afin de lutter contre la propagation des fake news; mais également se préparer à la prochaine venue de la directive européenne E-privacy ou encore de la réglementation des données non personnelles.